Université de Toulouse le Mirail

Motion budget et chantier carrières du CS de l’Université de Toulouse le Mirail

, par Webmestre

Motion présentée par les élus SNESUP de l’UTM
et adoptée par le Conseil Scientifique de l’Université de Toulouse 2 le Mirail le
lundi 27 octobre 2008.

Les élus SNESUP au CS de l’Université de Toulouse 2 le Mirail réuni le 27 octobre 2008 tiennent à exprimer leurs plus vives inquiétudes sur les points suivants :

- chantier carrières : les élus SNESUP au CS considèrent que la hausse de tous les salaires (augmentation du point d’indice) pour rattraper la baisse du pouvoir d’achat est un préalable indispensable à l’amélioration de l’attractivité des métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les élus SNESUP craignent que les mesures indemnitaires annoncées (primes individualisées et par surcroît réservées à une minorité) engendrent une mise et concurrence entre les personnels et une tension qui risquent de nuire à l’accomplissement des missions de service public du supérieur. Les élus SNESUP réclament une revalorisation des salaires pour tous, le déverrouillage des blocages de carrières ainsi qu’un allégement de service pour tous.

- PLF 2009 : contrairement aux annonces ministérielles, les dotations budgétaires prévues représentent une baisse réelle et conséquente des moyens mis à disposition des universités et des organismes de recherche pour remplir leurs missions. Les suppressions d’emplois prévues vont aggraver la précarité, ne permettront pas de réduire les heures complémentaires, ni d’améliorer les conditions de travail des personnels, notamment pour que les enseignants-chercheurs puissent accomplir leur mission de recherche — qui doit être un droit pour tous — dans de meilleures conditions. Les élus SNESUP demande l’annulation des suppressions d’emplois prévues et la mise en œuvre d’un plan pluriannuel de création d’emplois de titulaires enseignants et BIATOSS.

Motion présentée par le SNESUP, votée à 15 voix pour et 10 abstentions.