Pour une université démocratique

Motion "projet de décret statut" des 3 conseils de l’Université de Lille 1

Les trois conseils de l’université de Lille 1, réunis en congrès extraordinaire ce 28 novembre 2008, ont examiné le projet de modification du décret de 1984 relatif aux statuts des enseignants chercheurs. Le congrès rappelle l’attente de la communauté universitaire de voir prendre en compte la profonde évolution des missions de l’université depuis plus de vingt ans.
C’est pourquoi il y a nécessité de réformer les conditions d’exercice des métiers des enseignants-chercheurs et des personnels techniques et (...)

Derniers articles

  • Appel intersyndical à une journée nationale d’action le 20 novembre

    , par Webmestre

    Appel de l’intersyndicale enseignement supérieur recherche, à la journée nationale d’action du 20 novembre 2008.
    Pour d’autres choix pour l’enseignement supérieur et la recherche ! Les annonces et décisions ministérielles concernant l’enseignement supérieur et la recherche ne cessent de dégrader les (...)

  • Motion Formation des enseignants du Conseil d’École de l’IUFM de Grenoble

    , par Webmestre

    Le Conseil d’Ecole de l’IUFM de Grenoble — Université Joseph Fourier — réuni en séance plénière le 19 novembre 2008, déplore solennellement les conditions dans lesquelles est mise en œuvre la réforme de la formation des enseignants.
    Le Conseil d’École proteste contre un calendrier qui oblige à prévoir (...)

  • Motion Formation des enseignants du Conseil d’École de l’IUFM du Pacifique

    , par Webmestre

    Motion votée à l’IUFM du Pacifique, pour son dernier CA avant dissolution et intégration dans l’Université de Polynésie Française et l’Université de Nouvelle Calédonie par 13 pour, 7 contre, 2 abstentions.
    Le CA de l’IUFM du Pacifique, réuni le mercredi 19 novembre 2008, dénonce vigoureusement, sur la (...)

  • Motion décret statut du CA de Toulouse 2 le Mirail

    , par Webmestre

    Le CA de l’Université de Toulouse II, réuni le 18 novembre 2008, réclame l’abandon du projet de modification du décret statutaire de 1984, qui applique et aggrave encore les dispositions de la loi LRU. Il s’oppose notamment :
    aux pleins pouvoirs des présidents d’université ou directeurs (...)