Pour une université démocratique

Situation à l’Université des Antilles et de la Guyane : début de mobilisation en Guadeloupe

1ère AG étudiante aujourd’hui une centaine de participants sur un campus de 4.000 étudiants, mais les AG du CPE n’étaient guère plus nombreuses et le campus avait été bloqué 3 semaines. Etudiants très hostiles à la loi, un seul s’est exprimé en sa faveur.
Demain, il y aura une AG de vote pour décider de la grève. En Guadeloupe, il n’y a que des associations étudiantes thématiques ou de filières et l’UNEF Antilles-Guyane qui appelle à la grève aux côtés de l’intersyndicale fonction publique pour le 20 novembre (...)

Derniers articles

  • Quelle autonomie pour les universités ?

    , par Pierre Duharcourt

    Les discours sur l’autonomie traduisent fréquemment une conception « entrepreneuriale » de la gestion des universités. À celle-ci, nous devons opposer notre attachement à une « régulation » démocratique de l’ensemble du service public et à une évaluation incontestée des établissements et de leurs (...)