Evacuation par les CRS à Aix

Les étudiants qui bloquaient le site ont été évacués par les CRS vendredi soir à 21H. Il y a plusieurs communiqués (snesup et intersyndicale) pour dénoncer l’intervention des forces de police.
Le président a de nouveau fermé le site administrativement jusqu’à nouvel ordre. Il a fait un calendrier de consultations des acteurs de l’UP : chaque OS, ét, directeur UFR...
Une centaine de présents à l’AG d’aujourd’hui. Plusieurs intervenants condamnent fermement cette action sans précédent de la police à l’université de Provence. Elle aurait pu d’autant plus être évitée que les étudiants s’étaient prononcés pour le vote à bulletins secrets dans leur Ag de vendredi. Le président demande (pour la réouverture) des garanties (être sûr que la fac ne soit plus bloquée) que personne ne peut lui donner.
Des membres du personnel, tout en déclarant leur opposition à la loi LRU, condamnent le blocage des étudiants, évoquent la situation des personnels administratifs et ne désavouent pas le président.
L’enjeu est dans la loi et dans tous ses à-côtés qui sont dommageables pour l’enseignement supérieur et la recherche. Les personnels se demandent si nous nous engageons sur un mouvement de grève ou pas.
La négociation et le dialogue sont les seules solutions pour résoudre les problèmes. Le centre doit réouvrir. Il faut également développer des actions communes avec les étudiants contre la loi LRU. Il n’est plus possible de se retrancher derrière les étudiants, c’est aux personnels de faire des contre propositions à cette réforme, nous devons être en lutte contre cette loi. Il faut préparer très activement la journée du 20 novembre.
Deux motions ont été mises au vote et adoptées.
Les personnels de l’UP (centre d’Aix), réunis en AG mardi 13 novembre 2007, demandent la réouverture immédiate du site Schuman.
L’AG des personnels réexprime son hostilité à la loi LRU et demande la montée de la mobilisation en convergence avec les étudiants pour aboutir à son abrogation. Elle appelle à manifester demain 15 novembre avec les étudiants et appelle à une AG de tous les personnels commune avec SLR, le vendredi 16 novembre à Marseille.

Ghislaine Gallenga
SNESUP Aix-Lettres