Pour une université démocratique

Communiqué du SNESUP Paris 10 - Nanterre

Cité dans un article du Monde daté du 10 novembre, Olivier Audéoud, président de l’université Paris 10-Nanterre, tient des propos pour le moins sujets à caution. Il affirme ainsi que jeudi 8, "un tiers des étudiants présents à l’AG [ayant voté l’abrogation de la loi LRU et le blocage] n’étaient pas de son université". Et après avoir fustigé "une centaine d’individus, issus des groupes comme la CNT, SUD-Etudiants ou la LCR, [qui] se déplacent de fac en fac" il ajoute : "600 à 800 étudiants ont décidé d’un (...)

Derniers articles

  • Défendre le rôle et le potentiel des IUT

    , par Webmestre

    Position adoptée le 18 novembre 2008 par le Bureau National du SNESUP à propos des IUT.
    Alors que le gouvernement parle à l’envi de « professionnalisation », il poursuit les attaques qui visent depuis plusieurs années les formations universitaires, technologiques et professionnelles qui ont fait (...)

  • Motion Formation des enseignants du CS de l’Université Marc-Bloch

    , par Webmestre

    Le conseil scientifique de l’Université Marc-Bloch, réuni le 28 novembre 2008, a adopté à l’unanimité la motion suivante concernant la mastérisation des concours.
    Le conseil scientifique de l’université Marc-Bloch (Strasbourg II), réuni le 28 novembre 2008, déplore et conteste les conditions dans (...)

  • Communiqué de presse du SNESUP : Manifestations et occupation de l’ANR

    , par Webmestre

    Communiqué de presse du SNESUP-FSU suite à la journée d’action du 27 novembre 2008 (blocage du CA du CNRS, manifestations, occupation de l’ANR, …).
    La journée du jeudi 27 s’est traduite dans plusieurs villes, et en particulier à Paris, mais aussi sur les ondes des radios, par une réelle résonance des (...)